vendredi 19 septembre 2014

Risk management en production de MOOC

MOOC et propriété intellectuelle : la magie des liens profonds 
Matthieu Cisel, 17 septembre 2014 , La Révolution MOOC

Commentaires
Bonjour Matthieu,
merci pour cet article.

Si j'ai bien compris, il traite les cas de
- "public vers public"
- "privé vers public".
Le premier serait licite sans autorisation des ayants droits,
le second demanderait une autorisation des ayants droits.

Et le cas "public vers privé" ?
Par exemple l'accès d'une vidéo d'un MOOC en libre accès sur you tube à partir d'un intranet (c'est-à-dire une enceinte (virtuelle) à accès réservé )?

Quelques pistes de réponses :
- faire l'impasse au motif que c'est un "contenu agnostique"
- consulter un juriste qualifié pour lever le risque juridique
- consulter plusieurs juristes qualifiés pour une analyse globale des risques directs (contrefaçon, mais aussi parasitisme et concurrence déloyale)
- faire appel à un risk manager pour l'analyse des risques indirects ((bad buzz, whistle blower,...)
-...

ou entrer en contact avec les ayants droits présumés ?

PS : je me suis servi de la fenêtre site web pour mettre un lien profond vers L'Entreprise Numérique Créative, cela pourrait être tenu comme un accord  implicite.
Bon je ne suis pas juriste, ni qualifié en aucune façon pour donner un quelconque conseil juridique et il appartient entièrement au lecteur de consulter le cas échéant un professionnel qualifié.

Aucun commentaire: